Les dyslexies-dysorthographies COMPLET

Les dyslexies et dysorthographies développementales: vers un diagnostic argumenté, une rééducation fonctionnelle et intégrale

Laurence LAUNAY
Du 23/04/18 au 03/07/18, 2 modules de 21h et 14h
57280 HAUCONCOURT - NOVOTEL METZ HAUCONCOURT, 16 rue de Maizières

1000€, remise de 15€ par jour sur frais de dossier pour les syndiqué(e)s FNO. Cette formation est susceptible d'être éligible, pour le module 1 en FIF-PL, pour le module 2 en FIF-PL et DPC

COMPLET

Contexte :

Module 1: Les causes menant à des difficultés de lecture et d’orthographe sont multiples : sociales, pédagogiques, émotionnelles, motivationnelles, neurologiques… Il est impossible d’identifier avec certitude le poids relatif des différentes causes. Se pose, cependant, pour les orthophonistes, la question du diagnostic différentiel entre simple retard de lecture et dyslexie. L’absence d’outils permettant d’objectiver le déficit neurobiologique ou génétique et d’avérer un trouble phonologique ou visuo-attentionnel, nous conduit à une démarche clinique. Ainsi, le diagnostic de dyslexie ne peut être posé avec certitude. Une méthodologie de l’évaluation de la dyslexie et de la dysorthographie pour conduire à un diagnostic argumenté est proposée lors de cette formation.

Cette formation constitue le premier volet d’un cycle de deux sessions.

Module 2: 

En formalisant nos rééducations, nous nous offrons la possibilité d’expliquer chaque tâche proposée en séance à l’enfant et son entourage et donc obtenons l’adhésion de l’enfant dans sa prise en charge et visons son autonomie scolaire, sociale et professionnelle. Cette rééducation vise surtout la fonctionnalité et se détache de la démarche instrumentale. Elle offre une structure qui permet de valider les outils et objectifs proposés et de tenir compte de la personnalité à la fois du patient mais aussi du praticien.

Objectifs :

 Module 1:

Acquérir la méthodologie de l’évaluation de la dyslexie et de la dysorthographie pour conduire à un diagnostic argumenté.

  • Connaître l’arbre décisionnel pour guider le clinicien dans le choix des épreuves toujours en lien avec les hypothèses émises lors de l’anamnèse.
  • Mener une anamnèse pour faire émerger des hypothèses cliniques.
  • Posséder une bonne connaissance du WISC IV afin de faire des liens avec le bilan orthophonique.

Rédiger la conclusion du compte-rendu orthophonique.

Module 2:

Permettre au clinicien d’organiser sa prise en charge à partir d’intuitions cliniques justifiées par des éléments théoriques et ainsi d’adapter précisément sa prise en charge à chaque enfant afin de la rendre plus efficace.

  • Formaliser nos rééducations
  • Expliquer chaque tâche proposée en séance à l’enfant et son entourage
  • Obtenir l’adhésion de l’enfant dans sa prise en charge et viser son autonomie scolaire, sociale et professionnelle.